La méthode KFC, comment l'appliquer au marketing digital ?

Commençons par une petite anecdote sympa !
Saviez-vous que le repas traditionnel de Noël au Japon, c’est de manger du KFC ? 

Normal.
Le résultat d’une campagne marketing rondement menée il y a 50 ans qui continue de produire ses effets.

Alors non, on ne va pas décortiquer les effets de cette super campagne pas très digitale à l’origine. 

On va s’attarder sur la méthode KFC de Nicholas Boothman et comment l’appliquer au marketing digital : 
 
La méthode ne signifie pas Kentucky Fried Chicken mais : 
 
1. Know what you want → savoir ce qu’on veut
2. Find out what you get → voir ce qu’on a comme résultats
3. Change what you do until you get what you want → Changer jusqu’à ce qu’on obtienne ce qu’on veut
 
A la base c’est un exercice de PNL, il reprend tous les fondamentaux dont on a besoin en marketing digital : 
 
1. Avoir des objectifs de départ clairs
2. Analyser les résultats
3. Si on est off course, analyser et corriger jusqu’à satisfaction.
 
C’est vrai par exemple pour : 
Les campagnes d’acquisition, les parcours emailing, son site e-commerce…
 
On parle certes des objectifs chiffrés mais pas uniquement. 
 
Exemple : 
Je lance une campagne de 3x sans frais sur mon site. OK. Quel est le but principal ?
Augmenter les ventes au global ou augmenter le panier moyen ?
 
Les 2 voies sont ouvertes mais à quoi allons-nous juger que c’est un succès ou un échec ?
La mise en forme des arguments sera affichée différemment selon l’objectif principal. Donc comment jauger ?
 
On en vient au propos principal de la semaine : 
Dans le monde du marketing digital où tout est ouvert et possible, on peut vouloir courir après plein de lièvres à la fois. 
Mais c’est parfois le meilleur moyen de se retrouver avec de la soupe de cailloux au repas. 
 
Ce n’est pas parce qu’on peut lancer une campagne en 3 clics qu’il faut le faire sans 3 secondes de réflexion. 
 
On en revient à la définition de KPIs primaires et secondaires pour jauger les campagnes. Un basique que malheureusement on ne retrouve pas partout.

 J’espère que cet article vous aura été utile et que désormais KFC vous fera penser au marketing !