Et vous, qu’est ce qui vous énerve dans les emails commerciaux ?

Voici une liste non exhaustive de 5 irritants emails fréquemment rencontrés, et les solutions pour les éviter, dans l’ordre : 

  • Trop d’informations
  • Pas assez d’informations
  • Mauvaise redirection / merchandising
  • Complexité des offres
  • Incohérence des offres

C’est parti pour le premier irritant :

  1. Vous voulez en dire trop !

Quand on crée des campagnes de newsletters, on sait parfaitement ce que l’on va dire : l’offre que l’on va communiquer, les produits que l’on veut mettre en avant, le ton de comm utilisé, la cible, les couleurs, le template…

A force de le travailler, d’y passer du temps, on part du postulat que le client qui va recevoir l’email comprendra très vite de quoi on lui parle.

Seulement il faut toujours garder en tête que le client, s’il ouvre votre email, n’accordera que très peu de temps à la lecture.

Il ne faut donc pas trop parler ! (sauf si c’est le but de votre email).

Vous souhaitez mettre en avant la nouvelle collection ?
On veut la voir alors !

Un titre, un édito court mais efficace, mais surtout de grands visuels qui mettent en avant le produit (et un CTA).

Si vous souhaitez mettre en évidence la composition, la démarche de production responsable, le procédé de fabrication… ok, mais ne faites pas un roman, privilégiez les pictos par exemple. 🌳💧🧵

Vous êtes prêt pour le second irritant ? 

       2. Vous ne donnez aucun détail !

A l’inverse du premier irritant, donnez assez d’informations !

Ceux qui ont travaillé avec moi vous le diront, j’accorde une grande importance aux mentions légales.
(Miss mentions c’est moi !)

Si vous mettez en avant une offre dans votre email mais sans aucune précision, ce n’est pas à moi, la cliente, d’aller mener l’enquête pour avoir des détails.

Vous vous rappelez ? Vous devez me faire gagner du temps !

Et comme je le disais précédemment dans mon irritant#1, l’email ne doit pas contenir trop d’infos, donc les mentions légales sont super pour ça !

👉🏼 Dans la créa = -50%* sur la mode, code 50MODE !

👉🏼 Dans les mentions = * Offre valable du 10/12/2021 au 30/12/2021 avec le code 50MODE. Offre personnelle non transmissible valable une seule fois, non cumulable avec une autre offre en cours, sur le site blablabla. Profitez de -50% sur toute la mode (y compris chaussures et accessoires) hors marketplace. Dans la limite des stocks disponibles. Offre valable en France Métropolitaine.

(c’est fou qu’un petit astérisque puisse en dire autant non ?) 

On peut passer à l’irritant 3.

      3. Vous ne pensez pas assez loin !

Votre email, il est beau, il est clair, précis, concis, l’offre est précisée dans les mentions…

J’ai carrément envie de m’acheter ce manteau là en promo, si bien mis en avant dans l’email ! 😍

Je clique, et je me retrouve sur une pplp pleine de manteaux, ok, mais je ne retrouve pas celui sur lequel j’ai flashé. ☹

Pensez e-merch, remontez les produits si vous ne renvoyez pas directement vers la pdp.

Pensez offre, si vous mettez une promo en avant, il faut la retrouver dans les produits vers lesquels vous redirigez (ou du moins qu’elle s’y applique).

Pensez stocks, si vous envoyez votre email à 5000 personnes et que vous présentez un produit qui n’a que la taille 34 en 3 exemplaires ça ne sert à rien.

Pensez plus loin !

       4. Vos promos sont trop compliquées !

Les promos à rallonge ou incompréhensibles, vous voyez de quoi je parle ?

Profitez de notre super offre du moment : -20% pour 3 articles achetés, -40% dès 4, sur la mode, les jours impairs, de pleine lune… (et si l’un des articles est de la nouvelle collection profitez de -5% supplémentaires) jusqu’à minuit…

Whaaaat stop.
Faites simple, ou alors vos mentions doivent être béton..

Et je parle en connaissance de cause, vous allez vous arracher les cheveux si c’est vous qui créez le code, avec le contour de l’offre.

Faites simple, ça évite au client d’être pommé et ça vous évite aussi les noeuds au cerveau !

      5 . Vos codes promo sont incohérents !

Les codes promo qui n’ont rien à voir avec le Schmilblick…

Tu fais une super offre pour le printemps, si ton code c’est NOEL c’est pas très logique si ?
Tu fais un -50% sur la mode et ton code c’est 30HOME..
(Bon j’exagère intentionnellement mais dans l’idée)

Soit logique : les codes à rallonge, pareil, c’est pas gégé. (50OFFREMODEMINUITDECEMBRE) Fais simple.

Ah au fait, les codes ne sont parfois pas copiés/collés directement par le client dans leur panier, (ou autocomplétés) ils le notent eux même, donc évitez aussi les code avec de o et des 0 tout collés.

Je sais ça semble bête mais ça évite les quiproquos.

Ca évitera au client de s’énerver au panier car son offre ne fonctionne pas (ex : 50C0Ol)

Ces quelques exemples peuvent vous faire sourire, mais ils sont plus fréquents qu’il n’y parait.

Rappelez-vous : comme une vitrine dans un magasin, votre email doit donner envie au client d’aller plus loin. Il doit être clair et concis, mais donner suffisamment d’informations pour que le client n’ai pas à chercher et perdre du temps. 

L’email est un outil très efficace. Il peut permettre de relayer de la nouveauté, d’offrir une promotion, de vous inspirer…  et évidemment de créer une belle relation entre le client et la marque s’il est utilisé correctement et a bon escient.