Google Ads passe en Data Driven par défaut

Google pousse les annonceurs vers l’attribution Data Driven depuis de nombreuses années maintenant.

 
Face à l’immobilisme constant, Google Ads passe désormais en mode DDA par défaut.
 
De plus, pour inciter les annonceurs à sauter le bas plus facilement, Google permet désormais d’utiliser ce modèle quel que soit le volume conversions.
 
Rappelons que le modèle par défaut, qui était malheureusement trop répandu était le Last Click.
Un modèle daté qui a fait son temps.
 
Google Ads Data Driven Attribution

 

Les parcours client se sont en effet complexifiés ces dernières années et il est réducteur de ne considérer que le last click. En continuant d’exploiter ce modèle, les annonceurs passaient à côté d’optimisations utiles et nécessaires pour leur mix marketing.
 
Qu’on accepte ou non le changement, il est clair que le sens de l’histoire est tout tracé.
Et à moins d’avoir une approche spécifique et backée par la data science, il semble logique de tester ce nouveau modèle.
 
Dans tous les cas, qu’on souhaite ou non faire le switch, il est possible de réaliser une comparaison des modèles dans les rapports de Google Ads.
 
Une étude intéressante qui peut rassurer certain ou agir comme une illumination pour d’autres.
 
Négliger les problématiques de cross canal, cross device et d’attribution ont toujours contribué à faire perdre des parts de marché ou augmenter les coûts d’acquisition.
 
Il n’est jamais trop tard pour s’y intéresser, mais le temps presse pour ne pas se retrouver avec l’équivalent d’un minitel entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *