Comprendre le consentement explicite ou implicite

Il existe différents types de consentement dans Klaviyo. En fonction du consentement obtenu, vous pouvez ou ne pouvez pas envoyer d’email ou encore de sms. Pouvoir envoyer un e-mail à un abonné revient essentiellement à avoir le consentement approprié.

Il existe deux types de consentement :

  • Explicite
  • Implicite

 

Consentement explicite

Sont explicitement consentantes les personnes qui vous indiquent de manière directe qu’elle souhaite recevoir des messages marketing de votre marque. Vous pouvez obtenir un consentement explicite via :

  • Un formulaire d’inscription → la personne clique sur j’accepte.
  • En magasin → la personne confirme qu’elle accepte de recevoir des emails ou des sms (en caisse via un formulaire papier par exemple)
  • Verbalement → la personne vous indique qu’elle souhaitent recevoir des messages marketing de votre part et vous fourni ses coordonnées

 

Avec un consentement explicite, l’abonné doit consentir sciemment à recevoir des messages marketing.

Avantages et inconvénients du consentement explicite

Lorsque vous obtenez un consentement explicite, vous aurez une liste d’abonnés de meilleure qualité, cependant vous pourrez aussi en avoir moins. Si le client ne se désabonne pas, le consentement n’expire pas.

 

Dans Klaviyo, le consentement explicite est requis pour envoyer des messages SMS. Pour les autres canaux de marketing (par exemple, les e-mails), cela dépend des lois en vigueur dans le pays du destinataire.

 

Consentement implicite

 Le consentement implicite, c’est lorsque quelqu’un vous donne ses coordonnées (par exemple, adresse e-mail, numéro de téléphone, etc.) mais ne dit pas explicitement qu’il souhaite recevoir des messages marketing de votre marque. Par exemple, disons que quelqu’un vous a contacté avec une question par e-mail ou l’a soumise avec un formulaire « Contactez-nous ». Dans ce cas, vous disposez de leurs informations, mais ils n’ont pas accepté de recevoir des communications marketing pour autant.

Voici des exemples de consentement tacite :

  • S’inscrire à du contenu ou à des ressources protégées (un forum, un article, un réseau Wi-Fi, etc.)
  • Saisie des informations de contact lors du paiement (s’ils n’ont pas coché de case)
  • Vous remettre une carte de visite
  • Acheter ou louer un service, un bien ou un produit auprès de vous
  • Conclure un contrat (écrit ou électronique) avec vous
  • Participer à une opportunité de jeu ou d’investissement avec vous
  • Vous faire un don (organisme de bienfaisance enregistré ou une organisation politique)
  • Faire du bénévolat pour vous
  • Être membre du club, de l’association ou du groupe de bénévoles à but non lucratif de votre organisation

 

Les lois sur le consentement tacite varient selon les pays ; généralement, lorsque le consentement implicite est autorisé, il est soit limité à un certain laps de temps (par exemple, il n’est valable que pour deux ans) ou dans des circonstances spécifiques.

Avantages et inconvénients du consentement implicite

Lorsque vous avez un consentement explicite, cela vous permet d’avoir un plus grand nombre d’abonnés, mais cela peut aussi entraîner des abonnés de mauvaise qualité et des problèmes de délivrabilité. Ce type de consentement expire d’ailleurs après un certain temps, et il est interdit dans certaines juridictions.

Bonnes pratiques pour le consentement

Il existe quelques bonnes pratiques de consentement que vous devriez suivre :

  • Obtenir un consentement explicite
  • Eviter d’envoyer à ceux qui ont un consentement implicite
  • Expliquez clairement ce que les destinataires choisissent
  • Enregistrez la méthode de collecte du consentement (c’est-à-dire quand, où et comment quelqu’un a donné son consentement explicite)
  • Utiliser le double opt-in

Nous vous recommandons d’obtenir un consentement explicite dans la mesure du possible. Si vous recueillez un consentement implicite et que cela est autorisé dans une juridiction vers laquelle vous envoyez, utilisez une liste distincte pour ceux qui ont un consentement implicite. En outre, reciblez ces contacts pour essayer d’obtenir leur consentement exprès, par exemple en les ciblant via les réseaux sociaux ou les formulaires d’inscription.