Comportement consommateurs | Black Friday 2021

Les résultats du Black Friday se révèleront-ils aussi bons que prévus cette année ?

Estimations pré-Black Friday

 

On estime que 70% des français ont attendu ce grand temps fort de fin d’année pour réaliser leurs achats. L’intérêt pour cet événement tout droit venu des Etats-Unis n’a en effet pas perdu de sa superbe cette année : achats de noël, investissements prévus de longue date, bons plans immanquables… sont toujours en évolution par rapport à l’année précédente.

Cependant cette année, il est à noter que les consommateurs mettront un point d’honneur à consommer mieux. Vous avez pu le constater, les marques sont de plus en plus nombreuses à communiquer mais autrement, au détriment du black friday, sur le green friday par exemple.

Quand l’un est synonyme de surconsommation, l’autre se présente comme une alternative, pour un mode de consommation raisonnable et raisonnée.

Pour 80% des français, le développement durable viendra ainsi prendre une place importante au cœur des intentions d’achats cette année.

Parmi eux, on remarque que les français ont prévu de moins consommer.

D’autres vont procéder à des dépenses mieux maitrisées, établir des critères de choix plus sélectifs ou encore porter plus d’attention à la qualité des produits. 

Enfin, certains prévoient de se tourner vers d’autres alternatives telles que la seconde main.

Les ventes en ligne resteront plus nombreuses mais les magasins devraient connaître de meilleurs résultats sur cette année par rapport à l’an passé, car près d’un quart des français semble avoir préparé ses achats en se rendant en magasin.

 

 

Les catégories les plus achetées cette année devraient être les mêmes que l’an dernier avec en tête le prêt-à-porter, suivi de l’électronique et les jouets. Rappelons que 30% des cadeaux de noël sont achetés durant cette opé !

Premières estimations post-Black Friday

D’après les premières estimations, le Black Friday 2021, bien qu’immanquable, ne connaîtra pas des records tels qu’en 2020.

Des disparités entre le web et les magasins se dessinent et même pour les magasins entre eux.

D’après les premières estimations, le trafic sur internet n’a pas connu les résultats escomptés pour certains, relevant un -30% sur le week-end par rapport à l’année précédente.

En revanche, certains grands magasins nous indiquent que le rendez-vous a tenu ses promesses en terme d’affluence.

ordi

Pour d’autres plus petits, les visites en boutique n’ont pas connu de grandes évolutions par rapport aux semaines précédentes, sans promotions.

 

On remarque aussi un nouveau frein cette année, le souci d’approvisionnement, qui a eu une grande incidence, surtout au niveau de l’électroménager.

Conclusions

Après une année exceptionnelle pour le e-commerce en 2020, les résultats se révèlent mitigés cette année.

2021 semble être l’année de la raison : consommer moins, mieux.

Le Black Friday, bien qu’incontournable, est désormais devenu un rendez-vous promotionnel habituel pour les achats de fin d’années, plus qu’un événement exceptionnel.

Et vous, plutôt Black ou Green ? Plutôt web ou magasin ?

Sources : https://www.bilan.ch/story/un-premier-bilan-en-demi-teinte-pour-le-black-friday-2021-827564298708 / https://www.leparisien.fr/paris-75/black-friday-bilan-en-demi-teinte-a-paris-29-11-2021-BTIAC3K3TZBNHAB7UB3GM6WATQ.php / https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/veille-tribune-2169/Breves/Black-Friday-developpement-durable-coeur-intentions-achat-Fran-ais-366836.htm